Partenaires




 


Partagez|

Architecte de Neverland.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
"I am the shadow on the moon at night..."
Messages : 158

Dans un coin de carnet
Surnoms honteux:
Ton monde (Guide, Prisonnier ou Architecte):
MessageSujet: Architecte de Neverland.   Jeu 14 Mar - 18:06


Ambrozius W. Eisenhauer




Libre

■ Age: 37 ans.

■ Monde d'origine: La Terre.

■ Monde actuel-rôle: Architecte de Neverland.

■ Feat et Avatars possibles: Edward Kenway - Assassin's Creed VI Black Flag. - Ici

■ Pouvoir: Lire les vices honteux d'une personne, connaitre ses faiblesses, ses secrets les plus gênants. Impossible cependant pour lui de savoir quel est votre plat préféré, par exemple.

Pour aller plus loin




Mental

Ambrozius est un monstre. De ceux qui s'exaltent de la souffrance d'autrui, de voir l'autre se perdre, se noyer, comme si cela contribuait à le maintenir en vie. Il est froid, ombrageux, mais toujours à affiché ce fin sourire, amusé de ce monde de vices créé par ses soins, ce bourbier malodorant exempt de vertu. Dépravé, il prend plaisir à se satisfaire du mal d'autrui tout comme à altérer la pureté d'un être. Dévergonder les innocents, leur faire boire son poison pour les rendre ainsi aussi viles que sa propre personne. L'Architecte modèle, construit l'ingénu à une image plus en raccord avec ce qu'il souhaite. Il détruit ses principes, ses inhibitions, le brise. Puis lorsque l'ennui le gagne, abandonne l'idiot qui ne s'en retrouve que plus vide encore. Voir les faibles traîner à sa botte est pour lui une source de joie nullement coupable, tout comme l'est la décadence. Sublime désordre! Il l'a tant attendu, lui qui a tout mis en œuvre pour le perpétrer... Au diable l'enfance. Ambrozius est de ces hommes à vous serrer chaleureusement la main tout en conservant un poignard dans l'autre, prêt à corrompre, à dévorer l'esprit. Dangereux, Architecte cruel à l'écoute de son propre plaisir. La dépravation devrait s'étendre à chaque monde, il en sera l'étendard, brûlant dans un ciel de cauchemar. Mais dans le fond, ne se perdrait-il pas dans sa propre débauche finalement ? L'ennui guette.
Histoire

Ambrozius fut l'enfant unique d'une famille issue de la haute bourgeoisie Autrichienne. Une éducation stricte et des parents intransigeants. Lors des plus jeunes années de son existence, le garçonnet fut tel un lichen sur le rocher de ses géniteurs, obéissant, préservant au mieux la réputation du couple dans son attitude d'une droiture effrayante pour un si jeune homme. Grandir dans le moule, ne surtout pas déborder. Puis vint l'adolescence. Cette délicate période de soulèvement naturel contre l'autorité parentale. Ambrozius veut fuir. Il étouffe. Il veut être libre, sauvage. Il déambule des heures durant dans les rues. Fréquente les voyous, fume, boit. Décadence, décadence. Il veut s'envoler. Puis un soir, petite chose lumineuse. Il a alors treize ans. La Fée le conduit ailleurs, loin de l'autorité, loin de cette Terre. Neverland. Enlevé par les fées, oui. Il devient le nouveau Peter, le dernier ayant succédé à l'horrible Crochet, prenant la place du capitaine après l'avoir éliminé. Flanqué d'une bande d'enfants sauvages, il s'éprend de cette nouvelle vie, sans contraintes, parsemée de jeux dangereux et irréfléchis. Ces gosses le suivent aveuglement, quoiqu'il fasse. Parfois, ses parents lui manquent, il tente d'oublier, joue à nouveau. Mais Ambrozius grandit sans règles, se déphase, s'éparpille. Il s'ennuie si vite. Un jour alors, il décide de grandir, d'éliminer le nouveau Crochet déjà si vieux pour prendre sa place. Il prend possession du monde, Neverland meurt. Neverland renaît en théâtre des débauches, sous le joug de ce garçon devenu homme de vice. Et il s'amuse, l'Architecte sur son trône tremblant, à faire tourner cette horreur en riant aux éclats. Il est temps que les Fées trouvent un nouveau Peter pour rétablir l'équilibre...


Les Architectes ▬ Entente cordiale
Garde tes amis près de toi, tes ennemis encore plus, dit-on. Dans ce cas, Ambrozius applique remarquablement bien ce proverbe. Attentif à chaque réunion, peu bavard tout en sachant se montrer convaincant, il a très vite su s'imposer dans le cercle fermé des Architectes. Il les supporte, les tolère, ne se lie sincèrement avec aucun d'entre eux, espérant bien un jour les faire tomber de leur trône un à un. Les corrompre serait une idée...

Ses Guides ▬ Pantins dansants
Défouloirs personnels en quelque sorte. Il hérita en premier lieu de Siegfred, ne se privant pas de passer ses nerfs sur lui lorsque l'envie lui prend, faisant de lui un second comme d'un possible traître à démasquer, à corriger. Chaque jour, il lui laisse entendre ce qui l'attend au moindre faux pas. Jamawock, une expérience concluante, un esprit qu'il se fit un plaisir de dérouter, puis de briser entre ses doigts, s'amusant de l'affection débordante du nouveau chien, jouant avec son cœur pour mieux le tenir en laisse. La dernière, Claudia, gamine insipide et agaçante qu'il mène par le bout du nez, par le bout de ses sourires.
FICHE PAR UMIBWACK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Architecte de Neverland.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fée Verte :: Aux Portes d'HellishDale... :: Gallerie d'âmes. :: Les Architectes.-