Partenaires




 


Partagez|

Whilem Desya [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

Invité
MessageSujet: Whilem Desya [terminé]   Lun 20 Jan - 13:19

Whilem Desya
"And finally Winter, with its biting, whining wind, and all the land will be mantled with snow."
Date de naissance: 21 décembre 1919 Âge: 95 ans Sexe: Homme Orientation sexuelle: inconnue (a priori homosexuel au regard d'un certain nombre d'éléments assez difficile à discerner) Monde d'Origine: Aerials Monde Actuel: Aerials Groupe: Architect

POUVOIR Son pouvoir est craint et redouté autant parmi les guides que parmi les Architectes. Le pouvoir de faire disparaître le leur. Dés qu’il touche quelqu’un, Whilem peut annihiler la capacité de cette personne pendant un certain temps, variable selon la durée du contact, le pouvoir à supprimer et quelques autres paramètres. Si lui sait comment cela marche, il se garde bien d’en dire quoi que ce soit, préférant laisser planer un mystère qui contribue à fonder le mythe et l’angoisse dans l’esprit d’éventuels adversaires.


Rang Désiré: “Perfection is achieved, not when there is nothing more to add, but when there is nothing left to take away.”

Behind Blue Eyes
Physique

Une peau blanche et lisse, des yeux gris et durs, une cascade de cheveux blonds tirant sur l’argent toujours ordonné, aucun détail n’est laissé au hasard pour l’Architecte d’Aerials. Tiré à quatre épingles dans un costume gris clair toujours impeccable, une cravate bleue unie et une chemise blanche. Toujours le même, sans jamais un pli ni une tache. C’est avant toute chose ce style irréprochable qui le démarque de ses semblables et qui participe à son charisme. Rien qu’au vu de son apparence, il est déjà évident qu’il a besoin de tout garder sous contrôle.

Son regard froid fait vite comprendre qu’il n’est pas là pour rire. Et sa voix toujours constante et mesurée traduit sa volonté d’efficacité et de professionnalisme. Le temps est une chose précieuse et le sien plus encore que celui des autres. Si il regarde sa montre d’argent c’est que vous ne l’intéressez déjà plus. Son visage ne trahira jamais rien, ni agacement, ni colère, ni ennui et encore moins intérêt. Tout au plus peut on interpréter le peu qui passe dans ses yeux glaciaux. Et ses subordonnés ont appris à ne jamais lui donner une bonne raison de froncer les sourcils. Lorsque le glacier bouge, ce n’est jamais bon signe.

Avec lui, il faut filer droit et sans perdre de temps. Efficacité, rendement, discipline sont les mots qui définissent le mieux ce qu’il attend de ses effectifs. Derrière la grâce naturelle de ses mouvements aériens et toujours précis, se cache une volonté inébranlable toujours très imaginative quand il s’agit de punir. Une démarche légère mais qui semble pourtant indéniablement martiale rappelle encore cette réalité que si Whilem semble parfois danser, le danseur est en érain et certainement pas en porcelaine. Il est la version parfaite du buro-technocrate, calculateur et perfectionniste, d’une politesse irréprochable et d’une sévérité sans égal.
Psychologie
Whilem est avant tout un homme calme et taiseux. Solitaire, il ne parle jamais beaucoup et n’apprécie rien plus que la salle dans laquelle il peut façonner son monde au gré de son envie. Une salle obscure, silencieuse, parfaite. C’est sans doute ce coté asocial qui est réellement la cause de sa rancune envers son demi-frère Berith et envers sa défunte mère. Pour lui, ils ont tout fait pour le placer au poste d’Architect alors qu’il n’en avait absolument pas l’envie. Lui aurait préféré resté à l’écart et vivre en ermite peut-être.

Bien sûr, il ne peut pas nier ce rôle satisfait une autre partie de lui-même: son besoin inexorable, presque compulsif de contrôler. Whilem a toujours aimé l’ordre et une fois qu’il a eu le pouvoir sur son monde, il en est vite devenu tyrannique. Tout devait aller selon ses plans, répondre à sa vision et s’emboîter à la perfection. Il est très vite apparu que pour cet architecte, la fin justifie les moyens.

A part cela, Whilem est quelqu’un d’orgueilleux. D’après lui, il est le meilleur Architecte empêtré dans la guerre froide entre les mondes. Pour lui, ce qu’il a fait avec son monde est une véritable œuvre d’art, même si elle n’atteint pas encore la perfection. Et aucun des autres univers ne peut arriver à la cheville de son temple de pureté. Mais il reste à devoir les supporter comme des égaux, principalement à cause d’Hellish, ce lapin sortit de son chapeau et dont les pouvoir ont une portée réelle difficilement cernable. Souvent, il se demande si il serait capable de priver ce rongeur de ses pouvoirs en le touchant, mais il ne s’y risquera qu’une fois qu’il sera sûr de ne pas courir de risques plus que de raison.

Parce qu’il est aussi calculateur. Analyste froid, il observe, élabore, vérifie, test et puis seulement agit. Très bon stratège, il utilise l’information et tente d’un recueillir le maximum pour pouvoir contrebalancer sa tactique moyenne, elle. Il ne se laisse jamais distraire. On pourrait croire une machine parfois, silencieuse jusqu’à ce qu’on ait entré la bonne question, la bonne phrase, le bon geste.

Sa notion de la perfection est fort épurée, elle n’est présente que lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. Il n’aime pas la frivolité, et semble impossible à distraire de ses objectifs. Un adversaire redoutable. D’autant plus qu’il y a un certain nombre d’attirances et de pièges dans lesquels il ne peut pas tomber. Whilem est un handicapé social, incapable de se lier réellement. Mais également un handicapé sexuel, il ne ressent absolument aucune pulsion de cet ordre. Si on cherchait à savoir pourquoi, on pourrait supposer que c’est à cause de son demi-frère et de sa mère. Le premier a laissé son poste vacant par goût du vice et de la luxure. La seconde quant à elle a utilisé son corps à tort et à travers pour obtenir des privilèges. La rumeur vaudrait qu’elle ait essayé de séduire son propre fils une fois qu’il eut succédé à son père. Elle est d’ailleurs morte de cette luxure.

Tout cela a cependant une exception, un point faible dans la cuirasse d’un technocrate qui ne juge que par le rendement, l’esthétique et l’ordre. Cette «défaillance», ce sont ses Guides, Haraël et Alama. Elle est sa préférée, de loin. On ne peut pas vraiment appeler ça de l’amour mais chez lui, c’est ce qui s’en rapproche le plus. C’est un peu devenu sa fille, finalement. Etrangement, son manque de détermination à aller jusqu’au bout à l’époque de son ascension lui a créé le seul point faible dont il ne voudra jamais se débarrasser. Il l’a élevée, vu rire et pleurer, il lui a tout appris ou presque. C’est probablement la personne qui le connait le mieux et celle qu’il connait le mieux. Une fille de substitution pour un ermite de glace.

Avec Harael, c’est plus compliqué. Lui-même ne sait pas vraiment à quoi s’en tenir avec lui. D’un coté, il le hait. Effronté, rebelle, impertinent, il cherche toujours les petites rebellions, à lui tenir tête en publique surtout. Mais sans jamais lui donner assez de latitude que pour qu’il puisse le réprimander. Il le regarde dans les yeux aussi, personne ne regarde Whilem dans les yeux sur Aerials sans autorisation, mais lui il le fait avec défit. Parallèlement à cela, l’Architecte reste lié à son Guide et il faut bien dire que leur longue relation a fini par créer un lien entre eux, un peu différent.

Ce qui dérange réellement Whilem à propos de lui, c’est qu’il est le seul qui semble pouvoir faire naître du désir en lui. C’est sans doute ça qui perturbe le plus le maître d’Aerials. D’un coté, il a un jeune effronté, d’un autre c’est aussi un peu comme un fils adoptif et en même temps, il en viendrait presque à souhaiter qu’il devienne son amant. Autant de contradictions qui font que souvent, Haraël se voit battu et couvert d’ecchymoses.

C’est aussi la raison pour laquelle il ne supporte pas Ephiastes. Ou plutôt celle pour laquelle il s’arrange toujours pour le toucher et activer son pouvoir lorsqu’ils sont tous les deux en présence. Whilem n’a qu’une seule peur en face de lui, c’est de voir un jour se peindre les traits d’Harael sur ce visage. Alors il n’ose même pas penser à l’horreur que ce serait si cela se passait à une réunion des Architectes. A croire que tout est fait pour le contrarier. Le lapin qui sort de nulle part et prend la direction comme une sorte de divinité intouchable, son demi-frère toujours aussi imbu de lui-même, le môme braillard qui n’a de cesse de gigoter et qui est en plus doublé d’une incompétence affligeante, le maître de Tenebris qui, non seulement vie l’amour parfait, mais en plus pourrait révéler son secret et par-dessus tout, ces rencontres se passent systématiquement dans l’endroit le plus bruyant, le plus chaotique et le plus hideux que Whilem ait eu l’occasion de voir: Hellish Dale.
Once Upon A Time
"Citation"
Le Silence… C’était le nouveau mot d’ordre. Berith était parti, le géniteur était mort. En somme, il ne restait plus que lui et sa génitrice… Ou plutôt, il ne restait plus que lui, le cancer emporterait bientôt l’autre, et ce n’était pas forcément un mal. Il avait donc pris les commandes.

Si il en avait eu envie? Oui et non… D’un coté, il fallait bien avouer que le pouvoir n’était pas sans désavantage et remanier ce monde ne ferait pas de mal et lui confèrerait un grand plaisir. D’un autre coté, il y avait tous ces gens... Ces braillards qui ne savaient que geindre et crier un mécontentement ridicule et des réclamations absurdes. En soi, elles n’étaient pas si futiles, mais il n’y avait aucun besoin de les hurler. Quant à leur bile, ils n’avaient qu’à aller la déverser à Inferna sur son frère et ses désirs lubriques et décadents.

Si les manifestations avaient peut-être pu fonctionner du temps du vieux, ce n’était plus lui qui était en place. Et le nouveau maître des lieux ne l’entendait pas de cette oreille… En fait, il comptait bien ne plus rien entendre du tout. Ils se plaignaient du froid? Ils se plaignaient de la neige? De sa si belle et si pure neige? Et bien, qu’ils aillent goûter à sa glace. C’était à cette époque-là qu’il avait designer le «Jardin». Un endroit un peu spécial qui frôlait et jouait avec les limites de la science, si développée en ce monde pour qui pouvait y avoir accès. Nulle mort pour ceux qui y serait prisonnier, seulement le silence et la paix d’un cercueil de glace.

La répression aurait sans doute fini par l’emporter, si il n’y avait pas eu des leaders assez charismatiques et aux pouvoirs suffisamment imposant que pour pouvoir lui nuire directement. Il lui avait fallu jouer finement pour en venir à bout. Il avait fini par sembler faire montre de bonne volonté ce soir là quand il avait répondu à leur demande et leur avait demandé si des négociations étaient envisageables.

Un couple idéaliste mais pas idiots, ils avaient tout de suite flairé un piège. Lui n’aurait pas été grossier au point de tomber dans le travers de les intercepter avec une force importante. La guerre n’est pas seulement une affaire de force, mais aussi de paraître. Une rencontre en publique était le meilleur moyen. Il s’avança seul au milieu d’une arène dégagé avec face à lui ses deux opposant principaux.

Il avait écouté leurs revendications, cela on ne pouvait le lui reprocher. Et ceux qui ont tenté de le faire depuis ne sont plus vraiment en mesure de le raconter. De là à dire qu’il les accepterait, il y avait un pas qu’il ne franchirait jamais. Mais il y avait un imprévu dans l’équation, la femelle avait eu un enfant… Et pas n’importe quel enfant, c’était un Guide, il le sentait. Architecte controversé, certes, mais il n’en restait pas moins Architecte.

Il lui avait cependant fallu un certain temps pour identifier d’où venait cette sensation étrange. Repérer un Guide n’était habituellement pas si compliqué, mais il était rare que ce soit un enfant si jeune. Lorsqu’il finit par la repérer, il parla sans détour ni transition, il annonça aux parents que leur fille était sienne désormais. Pour eux, ce fut la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Ils voulurent utiliser leurs pouvoirs pour le détrôner, le jeter à bas…

Une erreur cruciale, surtout quand le pouvoir de l’un des deux est dans sa force extraordinaire… et que celle-ci ne se manifeste pas le moment venu. Comme toujours ils s’étaient serré la main avant de débuter l’entrevue et Whilem avait veillé à ce qu’il y ait bien contact. Le coup qu’il reçut signa la fin des négociations et la fin de la rébellion, aux yeux de tous, les deux leaders n’avaient plus que l’étiquette d’usurpateurs et de traîtres. Personne n’avait entendu les mots de l’Architecte qui avait déclenché leur ire irraisonnée.

Il les anesthésia lui-même, une dose chacun. Par la suite, il veilla à ce que tous sache ce qu’il en coûtait de vouloir prendre sa place. Deux statues de glace se tiennent encore aujourd’hui de part et d’autre de la porte d’entrée de son Jardin. Les créatures qu’elles renferment n’ont plus rien de leur apparence d’antan, bien entendu. Mais il reste un moyen simple de les reconnaître. Ce sont les seuls qui ont les lèvres cousue et la langue épinglée sur leur front. Ces deux là ne dérangeraient plus le Silence d’Aerials. Et plus personne d’autre n’en aurait le loisir.

Les rebelles se désorganisèrent, les bavards rejoignirent le Jardin et les autres finirent par reposer sous la neige. Il y avait aussi ceux qui servait d’expérimentation pour une nouvelle forme de système d’alerte à l’intrusion, dessiné spécialement pour protéger la salle de l’Architecte, celle-là même où il modifiait le monde et où il pouvait créer ses nuages légers, ses beaux flocons et bien sûr régler toutes les conditions météorologique de ce monde, le cœur de cette univers.

Et la neige recouvrit Aerials, le bruit du vent finit par être le seul son réellement omniprésent et les brumes et nuages blancs cachèrent la peine d’un peuple mené à la baguette par une main de fer froide. L’accès à cette suprématie marqua également de manière définitive l’entrée d’Aerials dans la guerre froide entre les mondes. La machine était puissante et forte, mais elle nécessitait un carburant, et les seuls les Essences pourraient le lui fournir.

Il éleva sa nouvelles Guide comme sa propre enfant. Même si l’avoir comme n’avait rien de plaisant, elle finit par s’y attacher, et étrangement lui à elle. De l’Amour… Peut-être pas jusque là, mais une forme d’attachement, peut-être matériel et vaguement sentimental… Comme l’on s’attache à ce qui suggère un souvenir heureux. A coté d’elle, il y avait Harael, la partie sombre de son héritage. Il n’était en rien un fils à ses yeux. En fait, il le haïssait d’une certaine manière, mais le regardait avec une certaine curiosité et une sorte de fascination. Il était le seul être à jamais l’avoir troublé et là était son seul crime et sa grande qualité. Il l’attirait… mais Whilem ne peut aimer et cette attirance ne sera que destructrice…

VESPER. → Âge: 21 ans   Sexe: homme Comment avez-vous connu le forum?: En votant pour un autre forum sur un top site Personnage de l'avatar: Portrait by vtas Code du règlement: Code Validé par Silver~ Un autre compte ?: Pas encore
CODAGE PAR PUPPY SUR LG


Dernière édition par Whilem Desya le Ven 24 Jan - 1:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
MessageSujet: Re: Whilem Desya [terminé]   Mar 21 Jan - 21:22

Un architecte!! *0*

Bienvenue!

Bonne continuation pour ta fiche~
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
MessageSujet: Re: Whilem Desya [terminé]   Ven 24 Jan - 1:31

Merci Thétis, comme tu peux le voir je l'ai terminée, elle ne m'aura donc pas posé trop de soucis ^^
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Moon Engineer
Masculin Messages : 286

Dans un coin de carnet
Surnoms honteux: Bestiole; La Démence; Le Truc; La Mante Religieuse...
Ton monde (Guide, Prisonnier ou Architecte): Dementia
MessageSujet: Re: Whilem Desya [terminé]   Ven 24 Jan - 1:40















 Tu es Validé!!



J'espère que ta moustache te satisfait. Je te nomme duc de la contrée de Morteneige. Vous pouvez embrasser la mariée. *sort*

Bien, bien, bien. Comme tu le sais déjà, j'aime beaucoup le côté "artiste incompris" que tu as donné à Wilhem, ça le rend d'autant plus dérangé, à sa manière évidemment. Je pense que tu a sais l'essence même du personnage ainsi que son implication dans la course entre les Mondes. Attention à ne pas trop s'approcher d'Hellish, il mord 83 Et je suis plus compétent que vous tous réunis. C'est vraiment un plaisir de voir un nouvel Architecte joué d'autant plus lorsqu’il est présenté ainsi! Je te laisse aller gambader dans ta neige, vile blanchette~

Tu peux à présent aller créer ton journal intime, ta demande de relation, et bien entendu commencer à rp! Félicitations!

Silver.
(c) Fiche par Calys de L.Graph'



_________________

   
   
   

Cadow
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Whilem Desya [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas

Whilem Desya [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fée Verte :: Au-Delà des Frontières :: Les Souvenirs Perdus :: Les Fiches Disparues-