Partenaires




 


Partagez|

Guides de Neverland. [3/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
"I am the shadow on the moon at night..."
Messages : 158

Dans un coin de carnet
Surnoms honteux:
Ton monde (Guide, Prisonnier ou Architecte):
MessageSujet: Guides de Neverland. [3/3]   Jeu 14 Mar - 18:22


Siegfred Ludwig




Libre

■ Age: 28 ans.

■ Monde d'origine: Neverland.

■ Monde actuel-rôle: Guide de Neverland.

■ Feat et Avatars possibles: Sig' Oc de Creature XIII - Ici

■ Pouvoir: Un véritable caméléon. Sieg' est capable de se fondre dans le décors, de passer inaperçu tout en étant physiquement présent. A l'instar d'un psychopathe, il lui est possible de se fondre dans la masse quand bon lui semble. Il devient alors difficile à repérer, même pour les grands observateurs.

Pour aller plus loin




Mental

Monstrueux complexe d'infériorité. Il aurait voulu plus, tellement plus. Il aurait voulu ce monde entre ses mains. Le façonner, le détruire au besoin. Siegfred aurait dû naître pour dominer. Sa désillusion, il la fait payer à autrui, écrasant les faibles sous sa botte, profitant de son statut pourtant ô combien maudit. Comme il aurait aimé être à la place d'Ambrozius. Alors il se fait persifleur, compagnon de déviance, ami fidèle envers le Roi. Comme il rêverait de le poignarder dans le dos si seulement sa position le lui permettait... Deux prédateurs côte à côte. Prêts à mordre l'autre à n'importe quel instant. Une seule faiblesse dévoilée et l'autre a le dessus. Maudit Architecte à pouvoir lire les siennes ! Lui qui voudrait tant le vilipender de sa simple présence ! Lâche. Le Guide fuit, fait mine de rien, échappe aux ennuis qui lui collent à la peau comme les mouches sur une charogne en plein soleil. Si lâche, oui, quand les doigts du supérieur se referment sur sa gorge, dans ses cheveux, que dans un sourire abject il l'interroge innocemment sur sa fidélité... Sieg ment, comme il respire, survie ainsi. La vérité est trop dangereuse. Un jour, il sera au sommet lui aussi. En attendant, il observe les pantins se débattre sous sa semelle.
Histoire

Siegfred est à l'histoire de Neverland ce que le rejeton bâtard est à un Roi. Insignifiant, illégitime. Il fut fils de l'union d'une quelconque catin du port et du second du vieux Crochet, le non moins détestable Smee. Porcelet couard. Élevé dans un bordel les jeunes années de son existence, il fut bien vite accoutumé à ce luxe malvenu, de mauvais goût, cette volupté vulgaire et étouffante. Son père ayant officié sous l'ordre du premier Crochet, puis sous celui du second, il rejoignit l'équipage durant son enfance, profitant de son étrange capacité pour observer, apprendre, manipuler. Il ne découvrit son état de Guide que lorsque le capitaine actuel fut destitué de son trône, remplacé par le troisième mais non le moindre : Ambrozius, qui s'accapara le titre d'Architecte de Neverland en plus du rôle de Capitaine en l'absence d'un nouveau Peter pour faire pencher la balance. Bien vite remarqué par l'homme en question, il fut contraint de devenir son Guide, bénéficiant par la même occasion d'un entrainement intensif quant à l'utilisation de ses capacités. Pauvre jouet. Condamné à être un éternel second. Comme l'était son père. Rat, fuyard. Une nuit comme une autre, l'esprit ailleurs durant une passe, Siegfred compris que sa vie ne serait pas pleinement satisfaisante tant qu'il ne serait pas parvenu à se hisser au sommet, s'élevant ainsi au-dessus de ses origines. Prendre la place d'un Architecte n'est pas chose aisée, s'inspirer des ficelles de ce dernier, en revanche... Sieg écrase, malmène, brise, à l'instar de son maître qu'il exècre tant dans le fond, au grand amusement de celui-ci... Moucheron frustré.


Ambrozius W. Eisenhauer ▬ Dans l'âme et dans les viscères
Sieg' hait Ambrozius autant qu'il le craint. Effrayant complexe d'infériorité. Il voudrait tant cette place, ce trône, mais se contente des bases corvées, aux ordres de cet homme qui le manipule de l'intérieur bien malgré lui. Il encaisse les humiliations, les coups et parfois, la mort lui semblerait plus douce. Éternel second qu'il est, si seulement il avait cette place! Mais Sieg n'est qu'un lâche, alors il baisse la tête et file droit, s'efforçant de survivre à ce jeu malsain qu'il entretient à ses dépends avec le capitaine tout en élaborant milles traîtrises avortées dès lors qu'il croise le regard de son maître.

Claudia de Lioncourt ▬ Agaçante princesse
Il ne devrait pas dédaigner cette demoiselle. Ce n'est qu'une enfant... Mais si horripilante ! Certainement la préférée des trois aux yeux de leur Architecte, préférée au point qu'il la laisse tranquillement mener la vie dure à ce pauvre Siegfred. Le voilà donc régulièrement contraint de jouer au fils modèle alors qu'Ambozius endosse le rôle de père, Claudia celui de mère et Jama' celui de chien de la famille. De temps à autre, il fait aussi office de cheval, la gamine assise sur son dos, lorsqu'elle ne lui braille pas dans les oreilles. Quelle nourrice mal lotie il fait... Mais contrarier Claudia, c'est aussi contrarier le maître.

Jamawock ▬ Futur apeurant
Ce n'est pas tant que Sieg' n'aime pas Jama'... Il s'en inquiète simplement, voyant en lui l'ombre de ce qu'il pourrait devenir le jour où Ambrozius décidera simplement de le détruire. Lui aussi, marchera t-il à quatre pattes, bavera t-il aux pieds du capitaine comme le fait Jamawock...? La plupart du temps, il jauge le sauvage d'un œil intrigué, vaguement dégoûté, le chassant lorsqu'il vient renifler ses jambes. Siegfred ne déteste pas Jama, il à simplement peur de finir dans le même état que lui.
FICHE PAR UMIBWACK



Dernière édition par Hellish le Dim 28 Avr - 16:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
"I am the shadow on the moon at night..."
Messages : 158

Dans un coin de carnet
Surnoms honteux:
Ton monde (Guide, Prisonnier ou Architecte):
MessageSujet: Re: Guides de Neverland. [3/3]   Sam 16 Mar - 12:17


Claudia de Lioncourt




Libre

■ Age: 19 ans.

■ Monde d'origine: La Terre.

■ Monde actuel-rôle: Guide de Neverland.

■ Feat et Avatars possibles: Oc de Loputyn - Ici

■ Pouvoir: Libre

Pour aller plus loin




Mental

Capricieuse, peste soit cette enfant ! Horripilante sous son éducation plus que parfaite, vous tiraillant sur les nerfs jusqu'au point de rupture. Mais n'ayez même pas le simple égarement de lever la main sur elle. Sous ses airs écervelés, Claudia sait où se cacher, vers quels bras protecteurs se tourner. Ceux de son Architecte de préférence. Elle est la fille gâtée à papa tout comme elle sait se faire fiancée au cou du capitaine. Quand je serais grande, je me marierai avec papa, s'applique l'enfant sous les yeux attendris de l'assemblée... Mais Claudia n'est plus une enfant. Exigeante, possessive, autant dire qu'elle obtient ce qu'elle désire en vitesse la plupart du temps. Si ce n'est pas le cas, craignez le déluge de cris et de plaintes. Manipulable mais versatile, il est si simple de la tenir en place en pesant sur ses caprices, chantage affectif. Donnez lui donc ce qu'elle désire. Vous aurez la paix... Un temps du moins. Elle qui a toujours ce qu'elle veut, se complairait-elle dans ce petit manège malsain...? Tout à fait. Car l'air de rien sous ses grands yeux innocents, la demoiselle sait où doit être sa place si le monde vient à vaciller. Être la préférée de maître, peut-être même sa compagne à l'avenir, pour régner... Monter sur le trône d'un autre Monde peut-être ? N'espère pas trop Claudia, à moins que...
Histoire

Comme en témoigne son comportement haut en couleur, la jeune fille eu une éducation convenable sous couvert d'une vie aisée. Sa famille fortunée perdurait au nord de l'Angleterre, vivant sur l'argent accumulé à force d'entreprises familiales reprises de générations en générations. Elle ne manqua jamais de rien, eut même toujours plus que nécessaire. Rapidement lassée, elle développa durant son enfance des tendances primaires à l'automutilation, tombant volontairement ou se cognant dans les meubles pour laisser des hématomes sur sa peau, quémandant inconsciemment une attention totale de la part de ses géniteurs. Ce qui fut diagnostiqué comme de simples accidents sur le début attisèrent finalement le désarroi et la curiosité de ses parents qui jugèrent bon de s'occuper davantage de leur progéniture tout en assurant leur travail. La petite Claudia en fut fort ravie et sembla même se calmer progressivement durant cette période, jusqu'à... L'arrivée d'une petite sœur. Quelle horreur ! C'est laid, plissé, morveux, et ça hurle, hurle ! Maman et papa aiment cette chose, cette créature affreuse ! Claudia n'a que dix ans. Elle change, s'énerve, déchire, braille plus fort que le bébé. C'est elle qu'on devrait aimer ! Elle tente même plusieurs fois de la faire tomber de son landau, rien n'y fait. Elle ne récolte que des remontrances et un coup de règle sur les doigts. Alors qu'elle n'a que seize ans, Claudia fulmine toujours autant, il lui arrive parfois de s'endormir sur son lit au soir, de se réveiller dans la cuisine au matin. Étrange. Somnambule ? Oui, certainement. Quelle autre explication logique pourrait-il y avoir à cela...? Et cet homme frappe à la porte de la demeure familiale. Qu'il est grand, qu'il est beau ! Elle tente d'écouter mais n'entend rien de sa cachette. Claudia ignore comment, mais ses parents la laissent partir avec cet homme, loin. Si loin. Monde étrange, un autre garçon avec elle, plus grand, plus vieux... Et cet autre qui la dévisage, à quatre pattes... Depuis, Claudia vit à Neverland, en compagnie des deux autres Guides d'Ambrozius.


Ambrozius W. Eisenhauer ▬ Père de substitution

Elle est sa favorite et en a parfaitement conscience. Elle sait obtenir ce qu'elle désire de cet homme sans jamais se douter que ces caprices sont un moyen comme un autre pour le capitaine de la maintenir dans sa poigne. Ambrozius est comme un père peu regardant sur son éducation, il sera également son futur époux ! C'est ce dont rêve Claudia qui se voit déjà à la tête de Neverland avec l'homme de sa vie, telle une reine. L'Architecte lui cède sans cesse, s'amusant des nouvelles idées qu'elle invente à chaque fois. Il est cependant le seul à réellement parvenir à la plonger dans le calme plat. La menace d'un tel regard est plus que persuasive.

Siegfred Ludwig ▬ Jouet et nourrice
Sieg est sa victime favorite, plus encore car son Architecte lui permet et l'encourage même à maltraiter le jeune homme de ses jeux contraignants. Et le concerné ne peut que courber l’échine, ce qui amuse d'autant plus la demoiselle. Il est comme un grand frère mauvais comme la gale, ne s'éloignant pourtant jamais réellement comme de crainte qu'il ne lui arrive malheur. En tout cas, il est toujours plus intéressant que sa petite sœur !

Jamawock ▬ Peluche délaissée
Jamawock est étrange. Il a beau avoir l'air humain, il se comporte comme le chien des voisins de son ancienne famille. Il parle parfois, certes, mais si peu. Il est un peu dégoûtant à voir là, mais il arrive à la jeune fille d'accorder ses bonnes grâces à la créature, avant de le chasser d'un coup de pied lorsqu'elle en a assez. L'indien fait un bon chien lors de ses mises en scène, mais son agaçante manie de mordre ses jupons font qu'il est bien souvent relégué au rang de cabot braillard aux yeux de la demoiselle.
FICHE PAR UMIBWACK



Dernière édition par Hellish le Lun 24 Juin - 0:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
"I am the shadow on the moon at night..."
Messages : 158

Dans un coin de carnet
Surnoms honteux:
Ton monde (Guide, Prisonnier ou Architecte):
MessageSujet: Re: Guides de Neverland. [3/3]   Sam 16 Mar - 12:31


Jamawock




Libre

■ Age: 21 ans.

■ Monde d'origine: Neverland.

■ Monde actuel-rôle: Guide de Neverland.

■ Feat et Avatars possibles: Oc de Eilly - Ici

■ Pouvoir: Jama' n'a besoin que d'un sommeil limité. Rester éveillé sans interruption pendant quelques jours n'est pas un problème pour lui. Hyperactif et incontrôlable, il ne s'épuise qu'après une certaine période et peut alors aligner plusieurs jours de sommeil sans que l'on puisse le réveiller d'une quelconque façon.

Pour aller plus loin




Mental

Pauvre gosse, pauvre chose. Que t'a t-il fait...? Envolés les rires, les éclats de joie. Jamawock ne sait plus que grogner, japper, marmonner approximativement quelques mots de temps à autres. Fou, pas mauvais, seulement fou. Sa logique éclatée entre les mains poignantes d'une éducation délaissée, d'un formatage effectué par un autre esprit désaxé. Brisé, psychologiquement détruit. Ambrozius sut faire un travail remarquablement amusant de celui-ci. Il était si fragile, si... Corruptible. Si confiant aussi. Voir à travers son âme fut si simple. Car ses craintes sont vastes. Pourquoi sa mère semblait-elle lui jeter de tels regards de haine ? Être aimé, être utile. Aujourd'hui, Jama' ne craint plus rien. Sauvage, vif à l’extrême, bloquant d'office ses pensées lorsque ces dernières dérivent trop loin. Incapable de discernement, il ne fait pas réellement la différence entre le bien et le mal, ne s'axant que sur son vécu bien moindre pour décider de ce qui ne lui convient pas. Ce qu'il subit de la part de son Architecte, est-ce donc si mal...? Il l'ignore. Un part de lui murmure que oui, l'autre dément tout aussi violemment. Car ainsi il est aimé, choyé d'une main sur la tête. Bon chien. Jamawock est un chien, se comporte comme tel, déglingué. Il ne sait pas reconnaître les limites, n'assimile que peu de choses lorsqu'il daigne les entendre. Car s'il va trop loin, Ambrozius le punira et cela... Et bien Jamawock sait pertinemment que c'est une mauvaise chose.
Histoire

Peter Pan avait pris la place de Crochet, avait été remplacé par un autre, plus jeune. Nouveau rival, tête blonde à la moue blasée qui ne rêvait déjà que de prendre sa place. Peter devenu Crochet, haineux, coléreux, biaisé par ses vices d'adultes. Ses anciens amis qui ne furent pas corrompus ne furent pas moins épargnés. Tiger Lily y compris. C'est sous la contrainte que feu son ami lui imposa un bâtard dans le ventre, être non désiré qui naquit neuf mois plus tard dans la souffrance et le rejet le plus totale. Jamawock poussait déjà son premier cri que sa génitrice hésitait à l'abandonner là. Élevé du bout des doigts sans trop s'y épanché, le gamin grandit déjà tordu, farouche, cherchant un amour qu'on lui refusait. Neverland n'était définitivement plus Terre de joie. L'adolescent n'ayant jamais connu le passé de ce monde apprit à vivre avec difficulté, s'adaptant à cet univers hostile. Pourquoi ces hommes à la peau semblable à la mienne veulent-ils nous dévorer ? Pourquoi tu ne m'aimes pas? Où est mon père ? Pourquoi est-ce que parfois, la nuit j'arrive à aller... Ailleurs...? Lily retient son souffle quand Ambrozius, nouvel Architecte, nouveau Crochet, vient saisir l'enfant si spécial qu'elle lui tend. Alors on se débarrasse de lui...? Déjà éclaté par une éducation distante et froide, Jamawock cris, hurle, qu'on lui rende sa mère. Pendant plusieurs jours, plusieurs nuits, sans discontinuer. Puis il se calme, peu à peu, se résout, tente d'aimer cet homme qui semble prendre soin de lui en retour. Si fort, si fort. Ambrozius est son maître et Jama se laisse briser, physiquement, psychologiquement. Il est un jouet magnifique entre les mains de cet homme là et personne ne sait ce qui arriva réellement entre ces deux là. Il devient un drôle de chien, à moitié conscient de son malheur, son cerveau tentant de temps à autre de se rappeler à lui sans qu'il n'écoute. Ce qu'il vit avec son Architecte, ce n'est pas si mal, si...? Il n'écoute jamais sa conscience, non, il aurait bien trop mal. Alors Jama aboie, cavale plus qu'il ne marche debout, bave, grogne, se barbouille le visage de sang. Mais il ne quitterait pour rien au monde cet endroit qui lui a apporté l'amour qu'il désirait. Quand bien même il a mal, quand bien même il sait, au fond de lui... Savoir quoi? Ah, Jama' ne s'en souvient déjà plus.


Ambrozius W. Eisenhauer ▬ Maître adoré
Si Jamawock aime Ambrozius, c'est qu'il n'a pas conscience du mal que ce dernier se plait à lui faire subir. Il ne veut pas en prendre conscience, son cerveau bloque, pour rester en vie, ne pas finir définitivement brisé. Il obéit, n'ose pas mordre, se laisse manipuler par cet homme qui l'a fait plus bête qu'humain en s'amusant de sa personne. Il ne sait pas, ne sait plus. Ce qui est arrivé, à quel moment il a laissé son esprit se disloquer. Jamawock aime Ambrozius, il est son repère, son unique maître. Mais une partie de lui hurle à la mort de ce bourreau.

Siegfred Ludwig ▬ Le jouet qui couine
Jama' - ou du moins celui qu'il est actuellement - aime Sieg' comme un chien aime son facteur. Lui courir après, mordre ses pantalons, se frotter à ses jambes sous les regards de ce dernier. De la pitié...? Il ne connait pas, les chiens ne connaissent pas ce mot. Le chien et le lâche, quel beau tableau. Dans son esprit malade, l'indien considère sans doute l'autre homme comme ce qui pourrait se rapprocher le plus d'un ami...

Claudia de Lioncourt ▬ Méfiance
Il vient vers elle de temps à autre, probablement parce que le maître l'aime elle aussi, mais bien souvent, Jama' en ressort grognant et couinant. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures et la jeune fille ne semble pas apprécier sa présence plus que nécessaire et en de rares occasions. Il s'attend aux coups avec elle, ne s'approche que prudemment. De plus, Ambrozius semble l'aimer plus que lui. Cela, Jama' peine à le tolérer.
FICHE PAR UMIBWACK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Guides de Neverland. [3/3]   

Revenir en haut Aller en bas

Guides de Neverland. [3/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fée Verte :: Aux Portes d'HellishDale... :: Gallerie d'âmes. :: Les Guides.-