Partenaires




 


Partagez|

"Entrez, prenez place et laissez-vous guider par cette mélodie divine." [Eden O'Clock - En cour]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

Invité
MessageSujet: "Entrez, prenez place et laissez-vous guider par cette mélodie divine." [Eden O'Clock - En cour]   Mar 25 Juin - 16:50

EDEN O’CLOCK
"Le temps avance, mais jamais n’attend"
25 Juin 29 ans Femme… Ou pas On peut qualifier Eden de Bisexuelle, ce qui est légèrement faux. Elle préfère gouter le corps d’une femme Vient de la Terre Vit dans aucun monde pour le moment Guide libre  Horlogère. Une simple horlogère Rien pour le moment

POUVOIR Eden a le pouvoir d’offrir une âme aux objets, principalement de petite taille pour qu’elles s’emboitent parfaitement à la corpulence de l’âme (Vu que l’âme est de la taille d’une perle, elle n’animera jamais une statue par exemple). C’est quelque chose d’inoffensive. En tout cas, vous pourrez taper la causette avec votre future montre à gousset qui sait.
 
Rang Désiré : L’Horlogère

Devoiles ton jardin, Eden
Physique
Elle se tien recourbée sur elle-même, assise sur le rebord d’un malheureux trottoir, en face d’une horlogerie nommé "Le terrier du Lapin Blanc", son horlogerie.
Elle porte à ses lèvres maquillées de noires, une cigarette en fin de vie. Ses longs cheveux épais trainent par terre telle une rivière chocolatée, recouvrant ses épaules habillées d’un simple manteau noir. Doucement, elle lève son regard vers le ciel gris qui prévient l’arriver de la pluie. A travers ses lunettes rectangulaires, de ses beaux yeux couleurs noisette, son visage souvent strict laisse place à une profonde tristesse. Elle tire sa cigarette, la quatrième de ce jour, avant de souffler une longue trainé de fumée en direction des nuages. Pour qu’ils deviennent encore plus gris. De sa main libre, elle cherche son paquet de tabac dans sa poche, l’attrapant entre ses doigts fins. Celle consommée jeté à terre, portant la nouvelle entre ses lèvres, une goute, puis une deuxième tombe du ciel sur son visage blême, amenant une averse par la suite. Sa cigarette aussitôt trempée, elle la pose à coté de l’autre, les laissant mourir tandis qu’elle entre dans son horlogerie.
Tout ces "tic-tac", aussi différent les un que les autres, valent beaucoup plus qu’un paquet entier de tabac. La maitresse des lieux retire son manteau remplis d’eau, époussette sa chemise et son pantalon d’une quelconque goutte, elle s’avance vers le comptoir, claquant ses bottes à chaque pas, ses hanches généreuse se balancent au rythme de sa marche masculine et fière. Entre temps, dessert son corset qui ne lui sert pas à grand-chose, cette femme n’est pas vraiment fine, mais assez pour satisfaire n’importe quelle personne de sa chair. S’asseyant sur la chaise en bois, posant ses mains sur le comptoir, près de sa poitrine visible au dessus du rebord, elle attend patiemment un client faire son arriver.
 
Quel est le nom de cette jeune fille déjà ?
 
Ah oui… Eden.
Psychologie
Quand vous entendez "Eden", pensez vous au jardin merveilleux d'Adam et Eve ? Un jardin crée des mains de Dieux, qui exprime la paix et l'harmonie, tout comme vous semblez imaginer l'esprit de la jeune femme. C'est bien beau de rêver.

La vérité est plus dur à avaler.

Regardez le miroir posé dans un coin du magasins et voyez ce qu'elle est. Imaginez qu'à travers celui-ci, vous voyez le jardin d'Eden l'horlogère. Un paysage triste et peut coloré, contrairement aux dires de la Genève. Les miroirs cachent toujours un autre monde, obscure pour certains, dont rien n'est tout à fait pareil quand on regarde attentivement. Ni même notre propre reflet.

Un jardin mécanique aux couleurs de rouilles, sous un ciel nuageux, se dévoile dans ce tableau ovale qu'est le miroir. Des arbres en morceaux de ferraille rouillées relier par des branches de rouages, aux feuilles d'aiguilles de montres avec pour fruit, des montres à goussets, forment "la Forêt des rouages" (sa fascination et amour pour ces petites choses qui indiquent le temps), le poumon du jardin, qui, avec les ans, s'asphyxie des nuages malodorants de fumées de cigarettes et développe un insecte noir rongeant les racines (sa grande consommation de tabac et son cancer qui ne cesse de se développer). Une silhouette, seule, difforme, se balade sur l'eau salé de la rivière (les souvenirs oubliés, ses larmes versées par la culpabilité) prêt de la petite colline où repose une maisonnette presque en ruine, fermé à clef, là où des animaux osent s'approcher par curiosité (Tellement prise par son travail qu'elle ne pense pas à son entourage, ni au monde extérieur). Un vent frais les font fuir (Sa froideur), se réfugiant dans le jardin presque fleurie de la maisonnette (Une personnalité douce au fond d'elle).

Je pense m'arrêter ici. Même dans les détails, cette femme est difficile a cerner, même si vous pénétrez dans ce jardin étrange. A vous, maintenant, de découvrir ses émotions cachées.
Broken watch
"Le temps n'est pas le seul ennemi de la mémoire"
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Au fond du Jardin
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Qui ça, moi ?
Nobody (Ou ElGitan pour les intimes...) Majeur en tout cas Femme ou homme… Les deux Seuls l’admin suprême et la modo savent le pourquoi du comment L’avatar est un original d’AbigailLarson Code du règlement : (Deux mots à trouver!)Je suis aveugle. *ne les trouve pas* Pas d’autre compte, nope
CODAGE PAR PUPPY SUR Libre graph


Dernière édition par Eden O'Clock le Dim 22 Sep - 21:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Moon Engineer
Masculin Messages : 286

Dans un coin de carnet
Surnoms honteux: Bestiole; La Démence; Le Truc; La Mante Religieuse...
Ton monde (Guide, Prisonnier ou Architecte): Dementia
MessageSujet: Re: "Entrez, prenez place et laissez-vous guider par cette mélodie divine." [Eden O'Clock - En cour]   Lun 9 Sep - 16:38

Bonjour Eden. Je viens aux nouvelles pour savoir où en est ta fiche? Tiens moi au courant ici ou par mp et n'hésite pas au besoin si tu as besoin d'informations. ^^

_________________

   
   
   

Cadow
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
MessageSujet: Re: "Entrez, prenez place et laissez-vous guider par cette mélodie divine." [Eden O'Clock - En cour]   Dim 22 Sep - 21:13

Bêh, et bien j'annonce juste que j'ai enfin boucler la psychologie, il me reste juste l'histoire et les info' complémentaires...

Dans l'espoir de réussir à finir tout ça =^=/
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "Entrez, prenez place et laissez-vous guider par cette mélodie divine." [Eden O'Clock - En cour]   

Revenir en haut Aller en bas

"Entrez, prenez place et laissez-vous guider par cette mélodie divine." [Eden O'Clock - En cour]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fée Verte :: Au-Delà des Frontières :: Les Souvenirs Perdus :: Les Fiches Disparues-