Partenaires




 


Partagez|

Nienor Khépri ◊ L'envie d'encore [En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

Invité
MessageSujet: Nienor Khépri ◊ L'envie d'encore [En Cours]   Ven 16 Aoû - 4:51

Nienor Khépri
"« L'envie comme le caprice est fille de la liberté. »"
Date de naissance : Oubliée Âge : Vingt-cinq ans ?   Sexe : Femme  Orientation sexuelle : Hétérosexuelle   Monde d'Origine : Infinity et tellement d'autres Monde Actuel :  Infinity  Groupe : Prisonniers  Profession : Fleuriste 

POUVOIR Mille vies et mille morts sont derrière moi, d'autres m'attendent encore et toujours. L'éternité ; c'est terriblement long, je l'expérimente depuis trop longtemps pour me rappeler de mon premier visage et de mon nom originel. Ils ne me manquent pas, les regrets me sont inconnus... j'ai tellement à faire. J'ai parcouru chaque monde des dizaines de fois, fais mille et une rencontres, seuls les humains encore innocents attisent ma curiosité autant que leur monde inaccessible. Même si on me laisse tout le temps tout recommencer à zéro, je suis encore et toujours prisonnière d'un univers à la fois. Je ne change pas, mon statut non plus. L'ennui me ronge parfois tellement que j'attends que la faucheuse se présente une nouvelle fois à moi pour renaitre autre part sous d'autres formes. Seule la mort donne un sens à mon don, chargée d'espoir et d'envies d'encore.

Rang Désiré : L'envie d'encore
Physique
"« Tout vrai regard est un désir.  »"
J'ai revêtu diverses formes et apparences mais celle-ci est peut-être celle que je préfère. J'ai tellement peu de souvenirs des mes premiers costumes que je ne saurai vous l'affirmer avec exactitude. Mais je mentirai si je disais ne pas aimer mon visage, mes traits harmonieux, ma fine silhouette et mes bouclettes brunes. Je n'ai passé que trop de temps à m'observer devant un miroir avant de décider que c'était la plus belle apparence que j'ai portée depuis fort longtemps.
Si je suis petite, pas plus d'un mètre cinquante-cinq, je ne pense tout de même ne pas donner une impression enfantine. Malgré ma mauvaise habitude de ne rien manger et d'être presque trop mince j'ai été gâtée, pourvue de jolies formes bien dessinées ; je fais chavirer plus d'un coeur à la fois. Heu, en fait, non. Mais n'abordons pas de sujets fâcheux... on va dire que je joue dans la catégorie poids plume mignonne. Si je suis bien proportionnée et ait donc de petites jambes, celles-ci me plaisent. Elles sont fines et légèrement musclées, donnants l'impression que fais de l'exercice de temps en temps. Non ce n'est pas le cas mais je ne m'exprimerait pas plus là-dessus.
Mes pieds, quant à eux, sont minuscules et j'ai énormément de mal à trouver des chaussures à ma taille qui ne sont pas destinées aux enfants. Il faut que je pense à créer une ligne de chaussures pour les petites pointures dans une autre vie... Si j'ai eu le temps de m'ennuyer dans mes précédentes existences, j'ai aussi pris la peine d'apprendre quelques petites choses comme peindre de jolis petits motifs sur mes ongles. Oui, le vernis réchauffe mes mignons et minuscules petons lorsque je les enferme dans le peu de paires de godasses que je possède.
Remontons un peu plus haut... mes bras sont fins, un duvet à peine perceptible les recouvre. J'aime les croiser sur ma petite poitrine lorsque je râle ce qui arrive particulièrement souvent. Mes mains sont minuscules, mes poignets ridiculement fins et mes doigts... normaux je crois. Mes ongles limés comme il se doit, j'ai du temps à perdre, je l'utilise à prendre soin de ma petite personne même si je sais à quel point elle est éphémère.
Mon ventre est plat, il formerait presque un creux pas joli joli si je n'avais pas décidé d'arrêter de m'affamer. Mes épaules ; pas assez larges à mon goût, elles sont rondes et en arrière la plupart du temps, mon cou est plutôt long, j'aime me tenir droit rien que pour le montrer. Je porte de longues robes à bretelles trainants sur le sol la plupart du temps, mais légères et aussi fines qu'un voile de soie. Il n'y a rien de plus agréable que de sentir ses longs cheveux caresser la peau nue des ses épaules... enfin ; non, mais j'adore ça.
Ma chevelure est brune et gorgée de soleil, ses reflets d'or me ravissent. Certains jours elle est bouclée de manière presque improbable, indomptable et sauvage ; lui donner un air soigné me prend des heures. Mais je les aime, ces bouclettes légères et douces au toucher.
Cette cascade plus ou moins ordonnée encadre mon petit visage de porcelaine. Il est pâle la plupart du temps, il est difficile de vraiment passer un moment au soleil par ici... mes pommettes joliment colorées prennent tout de même la peine de me donner l'air vivant. Mes yeux ne sont ni grands ni vraiment petits... possèdent plusieurs nuances de brun rehaussées par quelques paillettes dorées. Les maquiller est dans mes habitudes, j'aime les faire ressortir et porter des robes assorties. Mes sourcils sont soigneusement épilés, un peu plus sombre que ma chevelure, de la même couleur que les racines de cette dernière. Mon nez est simple, droit et pas trop grand... mes lèvres, pas vraiment charnues, fraichement colorées. Et mon menton ? petit et pas double quoi.
Je me dévisage chaque matin dans la glace, connais chaque parcelle de mon corps par coeur. J'essaye de m'en souvenir pour plus tard, afin de savoir si je le regretterai ou pas même si je sais que ce n'est pas le cas. Je ne connais pas le regret.
Mental
"« Ennui. Un désert qui me traverse. »"
J'ai connu tellement de choses, des morts affreuse, d'autres ridicules, des vies bien remplies, d'autres à peine commencées...on peut dire que sans tout cela je ne serais pas ce que je suis aujourd'hui ; blasée et morne. La lassitude me colle à la peau, j'aimerai tellement pouvoir vivre quelque chose hors du commun pour une fois. Tout se répète, rien ne m'intéresse vraiment, si l'ennui tuait il ferait des ravages. J'ai peut-être trop vécu, peut-être exploré toutes les possibilités que m'offre l'univers... mais malheureusement ce n'est pas le cas. Moi qui me retrouve toujours coincée dans un monde à la fois, je ne peux connaitre toutes les époques, je ne peux connaitre toutes les gens susceptibles de m'intéresser. Je ne connais pas non plus la terre des humains ni celle de la démence, pourquoi est-ce que cela m'est refusé ? j'aimerai tant vivre toutes mes vies à la fois, tant connaitre le regret de quitter certaines choses. Je voudrais tellement avoir peur de mourir, de ne plus revoir des visages familiers, de ne plus me reconnaitre dans le miroir.
Je veux toujours plus, un peu plus. Moi a qui on a offert tellement, je ne peux plus me contenter de ce que j'ai déjà. Je veux frémir, avoir peur, regretter, culpabiliser, aimer... Mes sentiments ne sont plus aussi fort qu'avant, je n'arrive pas à être passionnée ; que cela change, c'est tout ce que je demande. Venez à moi, offrez-moi ce que je n'ai connu, ravivez la flamme qui s'est éteinte en moi ; je veux tout cela. L'aventure est un mot romantique pour problème, j'aimerai tellement en avoir qui m'importent ! Ne pas me dire ; ça n'est rien, je pourrai tout recommencer la prochaine fois de toute façon. Je veux vivre chaque minute comme si c'était ma dernière tout en sachant que je ne connaitrais jamais de derniers instants. M'attacher à un visage, à mon amant, à mes enfants... ce serait merveilleux, tellement horrible.
On me dit pourtant joyeuse et souriante, triste jugement dénué d'intérêt ; les gens ne savent pas démarquer le vrai du faux. Oh mais je mentirais si je disais être du genre ténébreuse ou dramatique. Aussi rayonnante que le soleil me disait ma mère, inexplicablement joyeuse sans arrêt, je mets mon ennui de côté pour ne pas rendre les choses pires encore. J'offre mes sourires au facteur, à la boulangère et à mes clients comme je l'ai toujours fait. Petit sourire rêveur qui ne révèle rien d'autre que le bonheur de ne jamais arrêter de vivre. Je le leur offre en me disant, "Comme je suis contente de vous voir, j'espère que c'est la dernière fois", je veux autre chose que leurs visages, les regretter me ferait même du bien. Ma joie de croire au lendemain prend alors le dessus, me rendant plus gentille qu'un simple d'esprit, me donnant un air constamment ravi...
Mais je m'ennuie, passe mon temps à paresser, travailler parfois aussi. Le beau paysage me lasse, la paix me fait bailler et mes fleurs me donnent envie de soupirer. Je ne fais que rêver d'aventures, d'hommes aux mille visages et odeurs, de royaumes en ruine, de pluies d'émeraudes, de coquelicots sauvages et d'océans en feu. Si je ne pouvais ne serait-ce que sortir quelques instants de ma routine et connaitre l'étonnement j'aimerai peut-être la vie comme il se doit. Je traine dans mon petit appartement coloré, à dessiner, peindre, lire et d'autres choses que je n'ai que trop fait. Je veux que les ténèbres tombent sur mon existence pour se dissiper à la suite de mille et une péripéties, rendants ainsi le monde bien plus beau à mes yeux. J'aimerai tant... tant de choses. Craindre la mort serait la plus belle d'entre-elles possible, connaitre le regret me ravirait.
Once Upon A Time
"« L’univers existe pour que j’existe. »"
Architectes, guides, "prisonniers" et enfin ; humain. J'ai beau avoir vécu plus que je ne peux l'imaginer je n'y comprends encore rien. La vie est toujours emplie d'un mystère qui ne sera apparemment jamais mis au clair. J'y ai rarement pensé ; à ma place dans l'univers. Je ne me suis jamais dis que cela avait une réelle importance mais je commence à me poser de plus en plus de questions. À quoi bon toutes ces vies gâchées à être dans l'erreur ? peut-être que l'erreur elle-même est de vouloir connaitre la vérité. À vrai dire ; je n'en sais rien. Mais vu que l'ennui fait désormais mon quotidien, je ne peux vraiment pas m'en empêcher. C'est à croire que les questions existentielles à deux balles doivent bel et bien nous passer par la tête un jour ou l'autre. Cette vie vide de sens que je suis en train de vivre me fait réfléchir, me change. Je cherche toujours à m'amuser, autant qu'avant, oh ça oui ! mais... c'est différent. Je pense rechercher une signification plus profonde à l'existence, quelque chose qui m'a toujours échappé jusqu'ici, quelque chose qui répondrait enfin à l'énigme qu'est ma vie interminable. Peut-être est-ce pour cela que je connais sans cesse un lendemain ? peut-être suis-je spéciale ? peut-être suis-je une sorte d'élue ? ce serait plutôt amusant, assez stupide en effet. Mais penser à ce genre de choses regonfle quelque peu mon ego que j'ai bien trop de mal à entretenir ces derniers temps. Un ego bousillé par trop de vies sans raison d'être qui m'ont poussée à trouver qu'essayer d'exister était vain. Mais peut-être y a-t-il quelque chose d'exceptionnel qui m'attend cette fois-ci ? je l'espère  sans vraiment y croire, bien que mon envie de vivre comme jamais soit plus que présente. Se poser des questions auxquelles personne ne peut répondre ne me servira finalement à rien. J'emmerde l'univers, un jour ou l'autre ; je bousillerai son système.
AUTRES INFORMATIONS

Derrière l'écran
Célestine. → Âge : 15 ans Sexe : Féminin  Comment avez-vous connu le forum ?  : En étant Constance  Personnage de l'avatar : Personnage original de Melanie Delon Code du règlement : Code Validé par Silver~ Un autre compte ? : Stanzy !
CODAGE PAR PUPPY SUR LG
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nienor Khépri ◊ L'envie d'encore [En Cours]   Jeu 10 Oct - 4:27

Euuuh, voilà je pense avoir fini 8D (enfiiiin~)
/ je devrai revoir la définition d' "histoire" ... /
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Chasseur d'horizons - Ombre sauvage
Masculin Messages : 234

Dans un coin de carnet
Surnoms honteux: Trop pour les citer ; on le dit volage, sauvage, presque fou peut-être. Amusez-vous avec ce matériel.
Ton monde (Guide, Prisonnier ou Architecte):
MessageSujet: Re: Nienor Khépri ◊ L'envie d'encore [En Cours]   Ven 11 Oct - 16:14

C'est très bien comme ça, je trouve. \o/

_________________
Kairec <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Moon Engineer
Masculin Messages : 286

Dans un coin de carnet
Surnoms honteux: Bestiole; La Démence; Le Truc; La Mante Religieuse...
Ton monde (Guide, Prisonnier ou Architecte): Dementia
MessageSujet: Re: Nienor Khépri ◊ L'envie d'encore [En Cours]   Ven 11 Oct - 18:10















 Tu es Validée!!



Bien bien! J'aimais déjà bien l'idée du personnage avant que tu ne termine ta fiche. Le principe de vie éternellement renouvelée est intéressant, j'ai hâte de voir ce que tu compte en faire en rp, cela peut te laisser l'occasion de te lier avec les plus vieux d'HellishDale! Sur ce, je te valide bien entendu, je reconnais bien là ton style de fiche.


Tu peux à présent aller créer ton journal intime, ta demande de relation, ect. Tu connais le chemin!

°w° <=== Suis ce lama!

Silver.


(c) Fiche par Calys de L.Graph'



_________________

   
   
   

Cadow
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nienor Khépri ◊ L'envie d'encore [En Cours]   

Revenir en haut Aller en bas

Nienor Khépri ◊ L'envie d'encore [En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fée Verte :: Au-Delà des Frontières :: Les Souvenirs Perdus :: Les Fiches Disparues-